Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Piratage massif de Yahoo : le gendarme boursier inflige une amende de 35 millions de dollars

Piratage massif de Yahoo : le gendarme boursier inflige une amende de 35 millions de dollars

La SEC, à savoir le gendarme boursier américain, a décidé d’infliger une amende de 35 millions à Altaba, ex-Yahoo. La raison ? Le groupe a connu un piratage massif en 2014 et est resté muet jusqu’en 2016 à ce sujet. Pour rappel, plus d’un milliard de comptes Yahoo ont été piratés au total.

« L’entité anciennement connue sous le nom de Yahoo a accepté de payer une amende de 35 millions de dollars pour solder les accusations selon lesquelles elle a trompé les investisseurs en ne révélant pas l’un des plus gros piratages de données, qui a permis à des pirates de voler les données personnelles liées à des centaines de millions de comptes », a indiqué la SEC dans un communiqué. Selon elle, Yahoo a su dès les premiers jours suivant le piratage fin 2014 que des hackers russes avaient volé des noms, adresses mail, numéros de téléphone, dates de naissance et mots de passe chiffrés des utilisateurs.

Malgré cela, Yahoo « n’a pas enquêté convenablement sur les circonstances du piratage » selon la SEC. Rien n’a été dit pendant deux ans au public et aux investisseurs, et cela pose un problème.

Pour rappel, Yahoo a annoncé le piratage au moment où l’opérateur américain Verizon était en train de discuter avec lui pour le racheter. Cette annonce a failli tout faire capoter tellement le piratage était massif. Mais la vente s’est quand même effectuée par la suite pour 4,5 milliards de dollars.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. Totoféduvélo

    Assez bizarre cette histoire, les utilisateurs recevaient de drôles de spam.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |