Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Facebook : le Parlement européen insiste et veut que Mark Zuckerberg s’explique sur le scandale Cambridge Analytica

Facebook : le Parlement européen insiste et veut que Mark Zuckerberg s’explique sur le scandale Cambridge Analytica

Le scandale Cambridge Analytica est loin d’être terminé. Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, s’est déjà expliqué devant les parlementaires américains à ce sujet pendant 10 heures. L’Europe veut maintenant qu’il en fasse autant devant le Parlement européen, comme le rapporte l’AFP.

Facebook doit garder à l’esprit que les parlementaires européens jouent un grand rôle dans l’élaboration de la réglementation qui encadre les réseaux sociaux et les plateformes numériques, a dit le président du Parlement européen, Antonio Tajani, dans une lettre à Mark Zuckerberg afin que ce dernier vienne participer à un débat en séance plénière à Strasbourg. « Cette affaire est trop importante pour la traiter comme une affaire classique », fait-il savoir.

Ce n’est pas la première fois que l’Europe demande à Mark Zuckerberg de venir s’exprimer sur cette affaire. Le principal intéressé a accepté que Facebook s’explique devant le Parlement européen, mais il a toutefois décidé d’envoyer Joel Kaplan, le vice-président chargé des affaires publiques de Facebook. Cela ne plaît pas du tout aux parlementaires.

« Nous sommes convaincus que les millions d’Européens affectés par le scandale Cambridge Analytica méritent une explication complète et approfondie de la part du principal responsable de Facebook, exactement comme cela a été le cas pour les citoyens américains », a indiqué Antonio Tajani dans sa lettre. Pour l’instant, Mark Zuckerberg n’a pas réagi.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

2 commentaires pour cet article :

  1. Geotraildark

    Il ne doit pas être rassuré, ça va pas être la même tisane.

  2. Ah bon?!? Et il peuvent faire quoi? Déjà que son audition devant le congres était une mise en scène limite: voilà il va s’expliquer, et après quoi concrètement? Le pouvoir est au mains des utilisateurs, bouder le réseau social signera son acte de décès, tout autre mesure est futile

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |