Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Exploitation des données d’utilisateurs : Facebook à nouveau en recul à la Bourse après une enquête de la FTC

Exploitation des données d’utilisateurs : Facebook à nouveau en recul à la Bourse après une enquête de la FTC

Facebook commence mal la semaine en reculant à la Bourse suite à l’ouverture d’une enquête de la FTC, le régulateur américain du commerce. L’enquête concerne l’affaire Cambridge Analytica dans laquelle cette société a réussi à siphonner les données de 50 millions d’utilisateurs de Facebook sans qu’ils ne soient mis au courant.

« La FTC est fermement et pleinement engagée à utiliser tous ses outils pour protéger la vie privée des utilisateurs », indique le régulateur dans un communiqué publié aujourd’hui. « La FTC prend très au sérieux les récents articles de presse qui soulèvent des préoccupations importantes au sujet des pratiques de Facebook en matière de protection de la vie privée. Aujourd’hui, la FTC confirme qu’elle a ouvert une enquête non publique sur ces pratiques », ajoute le communiqué. La FTC confirme ainsi une information publiée par la presse américaine la semaine dernière.

Suite à la publication du communiqué, l’action de Facebook a pris un coup à la Bourse en reculant de 6,01% à 149,81 dollars à l’heure où cet article est publié. En l’espace d’un mois, l’action du réseau social a presque reculé de 19%. De plus, l’image de Facebook prend un sérieux coup aux yeux des utilisateurs, à tel point qu’une campagne #deletefacebook a pris de l’ampleur. Celle-ci invite les personnes inscrites sur Facebook à tout simplement supprimer leur compte. Même le cofondateur de WhatsApp (qui appartient à Facebook) a tweeté un tel message.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |