Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Accident mortel Uber : la police de Tempe diffuse la vidéo enregistrée de l’intérieur du véhicule

Accident mortel Uber : la police de Tempe diffuse la vidéo enregistrée de l’intérieur du véhicule

Il y a trois jours, un véhicule autonome Uber renversait une piétonne de 49 ans dans la ville de Tempe (Arizona); cette dernière n’a pas survécu à ses blessures et Uber a décidé de stopper immédiatement son programme d’essais de taxis-autonomes.

Les premiers éléments de l’enquête de police semblaient indiquer que le véhicule n’était pas en tord, des déclarations qui restaient hypothétiques sans la « preuve » vidéo enregistrée de l’intérieur de l’habitacle (toute voiture autonome est équipé d’une caméra filmant la route). Cette « preuve » est désormais disponible à la vue de tous puisque la police de Tempe a diffusé la vidéo enregistrée par le véhicule UBER; un simple visionnage permet de constater que le dit véhicule ne pouvait matériellement pas éviter la piétonne, qui surgit d’un coin sombre devant une voiture autonome roule à pleine allure.

La seconde moitié de la vidéo montre le conducteur du véhicule, totalement abasourdi par l' »apparition » soudaine d’Elaine Hertzberg. A noter que pour des raisons bien compréhensives, l’instant précis du contact brutal entre la voiture et la piétonne n’est pas visible sur cette vidéo.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

10 commentaires pour cet article :

  1. Franchement montrez cette vidéo vous avez pas honte ?
    Vous faites comme tous les autres, du voyeurisme

    • Frederic L.

      Le choc frontal n’est pas montré ici; le voyeurisme aurait été de montrer l’impact, ce qui n’est pas le cas. La vidéo reste informative et permet de constater que le véhicule Uber n’est pas directement « responsable » de l’accident. Il vaut mieux avoir accès à ce type de document vidéo que de « croire » sur parole ce que peuvent dire de l’accident d’autres médias, la police ou Uber, sans compter les fakes news déjà publiées autour de cette affaire.

  2. C’est clair, encore un bien pensant qui parle pour rien dire.

    Le fait est que la video montre bien que même un humain normal n’aurait rien pu faire.
    Ca tranche beaucoup avec tout les articles qui nous racontent « premier accident mortelle avec une voiture autonome » …

  3. Un conducteur n’aurait pas pu éviter l’accident mais une voiture autonome si. Les capteurs de la voiture ne fonctionnent que le jour ?

  4. Bonjour,

    1.Selon le Code de la Route de la plupart des pays, il est prescrit de toujours adapter sa vitesse de façon à pouvoir s’arrêter en tout temps sur la distance visible: ici le véhicule roulait manifestement trop vite pour que le conducteur (humain ou robot) puisse s’arrêter avant l’obstacle. Il s’agit donc ici selon moi d’une perte caractéristique de maîtrise du véhicule.

    2.Selon le Code de la Route de la plupart des pays, l’obligation de traverser sur un passage piéton (dans notre cas, c’est bien une piétonne qui pousse son vélo) n’est prescrite qu’en-deça d’une certaine distance (en général 50m.) au-delà, le piéton doit pouvoir faire confiance à l’automobiliste (humain ou pas) et que celui-ci parviendra à stopper son véhicule à temps, au cas par exemple où le piéton chute en traversant.

    3.Ici, la superviseuse ne prêtait manifestement pas toute son attention au trafic (comme on peut l’observer trop souvent sur nos routes avec les utilisateurs criminels de smartphone en conduisant). Pénalement elle me semble donc co-responsable de cet homicide involontaire.
    Elle pourra cependant invoquer le contrat et les directives qui la lient à son employeur: si l’un ou l’autre contient le moindre élément permettant de penser qu’elle peut vouer une moindre attention au trafic durant les trajets, l’employeur devrait alors endosser une part (la totalité?) de la responsabilité.

    Notes:

    -Il me semble totalement abusif de dire que la piéton « surgit » d’un coin sombre: c’est faux! Elle poussait son vélo dans l’obscurité (il fait nuit dans tous les parages à ce moment) et elle a pu voir des phares au loin qui pouvaient lui laisser penser qu’elle pouvait traverser et que si elle n’allait pas assez vite, le faisceau lumineux permettrait au « conducteur » de ralentir voire de freiner suffisamment tôt pour la laisser traverser.

    -Il semble que le véhicule n’était pas équipé des détecteurs indispensables pour assurer une sécurité suffisante (ou qu’il étaient hors service): n’importe quelle Mercedes ou BMW de série avec pack de « sécurité » (pour ne parler que des marques que je connais bien) comporte des détecteurs qui modulent la vitesse, accélèrent ou ralentissent voire effectuent à temps un freinage d’urgence, même dans la nuit, dans des cas similaires. La vigilance totale du conducteur reste cependant requise en permanence car aucun pays n’a encore modifié son Code de la Route en prévision de ces systèmes. Pourtant ils équipent p. ex. les Mercedes Classe S, en option, depuis près de 19 ans (Système Distronic), largement amélioré et répandu dans la gamme de ce constructeur, comme de plusieurs autres.
    Les révisions du Code de la Route tiendront certainement compte des conséquences juridiques de cas tels que celui-ci pour adapter la loi.

    -A titre personnel, dans ce cas précis, il ne me serait jamais venu à l’idée de rouler si vite (65km/h selon certaines sources) avec mes feux de croisement, appelés aussi « Codes », mais j’aurais enclenché mes Feux de Route (Grands Phares, selon certains pays) qui m’auraient permis d’apercevoir cette malheureuse personne déjà de très loin, certainement. Il ne faut pas de trafic en face (c’est le cas ici) et le véhicule qui précède doit être à au moins 200m (apparemment c’est le cas ici).

    -Si j’étais juge (je l’ai été, dans un autre domaine), je répartirais les responsabilités uniquement entre Uber et la conductrice/superviseuse à 50% chacun pour le pénal et à 95% à Uber pour le civil.

  5. C’est pas parce que le piéton peut traverser « ou il veut » qu’il ne doit pas évaluer la vitesse de la voiture qui arrive. Quand la voiture arrive, le piéton est déjà au milieu de la route, et vu la vitesse à laquelle elle avance ça veut dire qu’elle a commencé a traverser alors que la voiture était déjà relativement proche d’elle. De plus, elle fait du vélo sans aucune lumière ni aucun vêtement réfléchissant, ce qui est également illégal dans la plupart des pays. Après, c’est tout à fait anormal que la voiture ne soit pas munie de camera infrarouge pour prévenir ce genre d’accident, ça m’étonnerait que ça soit pas le cas d’ailleurs ce qui appuie l’hypothèse que le piéton a traverser alors que la voiture était déjà trop proche pour freiner. Quant aux systèmes de freinage d’urgence, ils sont utiles jusqu’à une certaine mesure, si la voiture avance à vive allure et que l’obstacle est détecté trop tard, ça ne fonctionnera pas non plus. Enfin, pour la vitesse, toutes les voitures autonomes sont configurées pour respecter les vitesses réglementaires, en se basant sur les panneaux de signalisation. Si la voiture roulait vite, c’est qu’elle avait le droit de rouler vite, et ainsi le piéton devait être d’autant plus prudent en traversant une zone a voies « rapides ». Bref, c’est pas aussi simple que de dire « un être humain aurait mis les plein phares et aurait freiné ».

    • @ Bawal
      Je ne sais pas quel âge vous avez, mais je vous suggère de vous relire dans 10 ans ou bien quand vous aurez fondé une famille, eu des enfants, peut-être perdu un proche dans un accident en tant que piéton (ce que je ne vous souhaite pas et qui n’est pas non plus arrivé dans mon entourage).
      Vu votre prose apparemment écrite à la va-vite sans trop de réflexion, je ne prendrai pas la peine de répliquer à certaines inepties que contient votre texte.
      Je regrette simplement que si un permis de conduire est obligatoire pour éviter au mieux les désastres sur les routes, il n’est nullement besoin d’un permis d’écrire, ce que parfois je regrette, malgré mon souhait de large démocratisation de la culture.

      • Mon message est effectivement écrit « à la va vite » puisque je n’ai nullement besoin d’une réflexion intense pour trouver les mots qui me permettent de dire ce que je pense. C’est quand même assez incroyable de penser que parce que l’on écrit avec des mots accessibles on écrit « à la va vite » et on est trop jeune pour « fonder une famille et avoir des enfants ». Je n’ai jamais dit que Uber n’avait aucune responsabilité, j’ai simplement expliqué qu’elle n’était pas entièrement fautive, et qu’il était trop simple de dire qu’un humain aurait évité l’accident à coup sur. Il faudra de plus amples investigations chez Uber pour savoir ce qu’il s’est passé. Mais c’est tellement plus simple de blâmer la méchante technologie et les vilains robots tueurs, plutôt que de réfléchir 30s et d’évaluer la situation avec objectivité. Mais inutile de continuer cette discussion puisque vous aimez à croire que l’avis des autres ne représente rien face à votre grandeur d’esprit et votre sagesse à toute épreuve. Vous prônez la démocratisation de la culture, mais pour ça il faudrait déjà apprendre à écouter les autres, même quand ils n’emploient pas le même registre que vous. Vous pensez que je suis trop jeune, mais il n’y a rien de plus puéril que de juger un internaute avec mépris en se basant sur sa façon d’écrire.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |