Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Rien ne va plus pour Rovio : démission du vice-président et chute brutale de l’action

Rien ne va plus pour Rovio : démission du vice-président et chute brutale de l’action

Rovio traverse l’une des périodes les plus compliquées de son existence. La jeune startup finlandaise devenue très vite (trop vite ?) un géant du jeu mobile, n’est pas parvenue à diversifier ses activités dans un contexte où sa licence fétiche (Angry Birds) s’est considérablement essoufflée. Après le premier avertissement sur résultats de sa courte histoire, la grêle semble s’être abattue sur le studio de développement; c’est d’abord le cours de l’action Rovio qui a perdu des plumes en s’effondrant de plus de 50% de sa valeur initiale depuis l’avertissement financier (de 11 euros l’action à un peu plus de 4 euros aujourd’hui). La chute anticipée de 40% des profits de la branche « gestion de licences » (film, goodies, produits dérivés, etc…) a eu raison de la patience des investisseurs.

Et les soucis s’accumulent : on apprend aujourd’hui le départ du vice-président de Rovio,Wilhelm Taht; ce dernier était aussi le patron de la branche « jeux-vidéo » du groupe. La démission de Taht n’était pas anticipée, d’autant plus que l’intéressé quitte son poste avec effet immédiat et sans donner aucune raison justificative. C’est la patronne exécutive de Rovio, Kati Levoranta, qui occupe désormais le poste de Vice -Président. Malgré ces remous, la CEO de Rovio continue de croire dans la bonne santé du groupe…à long terme : « Nos fondamentaux se portent bien, et sont tournés vers l’avant » affirme Kati Levoranta…juste après avoir annoncé la fermeture du studio de développement Rovio basé en Angleterre…

Sourcereuters


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |