Tendances :iOS 12iPhone XApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Téléphones : le constructeur français Wiko passe totalement sous pavillon chinois

Téléphones : le constructeur français Wiko passe totalement sous pavillon chinois

Wiko, connu comme étant un constructeur français de smartphone, annonce aujourd’hui être passé sous le contrôle total de son actionnaire chinois Tinno. Ce dernier détenait déjà 95%, il obtient aujourd’hui les 100%.

« Après sept ans de partenariat, (…) Wiko est devenu un partenaire majeur dans l’activité mondiale de Tinno. Pour les deux entreprises, fusionner était une étape naturelle dans la construction d’un partenariat stratégique encore plus fort », indique Wiko dans un communiqué. Rien ne devrait changer concernant Wiko pour l’instant : le siège social reste à Marseille et les 250 employés français (200 à Marseille, 25 à Paris et 25 commerciaux) conservent leur travail. Wiko dispose aussi de 250 employés supplémentaires dans d’autres pays.

James Lin, le président de Tinno, prend la tête de Wiko, dont il devient président du comité exécutif. Laurent Dahan, le fondateur de Wiko, va quant à lui devenir un vice-président. « Cette nouvelle étape était essentielle pour répondre aux besoins et aux exigences de nos utilisateurs en leur offrant une large gamme de produits innovants », indique Laurent Dahan, cité dans le communiqué.

Wiko se vante souvent d’avoir des smartphones français, malgré le fait que le constructeur soit détenu par un groupe chinois et que les produits soient assemblés en Chine. Le constructeur tente de se faire une place sur le marché en proposant des smartphones abordables, parce que le marché du haut de gamme est largement dominé par Apple et Samsung.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |