Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires ARIES : Hasbro et des scientifiques créent un chat robotisé à destination des seniors

ARIES : Hasbro et des scientifiques créent un chat robotisé à destination des seniors

Arrivés au « 4ème âge » (et parfois même avant), les seniors ressentent très mal le poids de la grande solitude. Des scientifiques tentent d’alléger ce sentiment d’abandon par le biais de robots conçus spécifiquement pour tenir compagnie aux personnes âgées. On se souvient du bébé phoque robotisé PARO, très répandu dans les maisons de retraites japonaises, mais ce dernier est hors de prix (plusieurs milliers d’euros à l’unité) et sa mise en oeuvre s’avère relativement complexe.

La firme Hasbro et des scientifiques de l’Université américaine de Brown ont peut-être trouvé la solution la plus viable économiquement parlant avec le projet ARIES (Affordable Robotic Intelligence for Elderly Support), projet qui consiste à rajouter de l’IA dans les chats mécanisés Joy for All d’Hasbro, afin que ces derniers ressemblent un peu plus à de vrais chats dotés de comportements crédibles; le robot-chat permettrait aussi de pallier l’interdiction des animaux de compagnie à l’intérieur de la plupart des établissements de santé.

A terme, le robot-chat pourra même effectuer des tâches simples (domotiques ?) permettant à son nouveau propriétaire d’être un peu plus autonome. Pour l’instant, notre chat anti-solitude se contente de miauler, de ronronner quand on le caresse, ou de rouler sur le côté, ce qui n’est déjà pas si mal (et garantie sans poils et sans litière !). Le chat-robot n’est pas encore proposé à la vente (quelques prototypes sont en circulation dans des maisons de retraites néanmoins), mais l’objectif final est de fournir un robot avec des fonctions avancées pour un tarif « acceptable » (le jouet d’Hasbro est facturé aux alentours des 100 euros).



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

5 commentaires pour cet article :

  1. C’est une stupidité absolue que d’avoir créer cette chose. Ne les appeler pas scientifiques, ce ne sont que des rapaces avides d’argent. Quelle idée que de vouloir imiter (en vain) une chose aussi pure que l’amour d’un animal? En dévoilant cette horreur, c’est déjà leur mettre un pied dans la tombe, puisqu’ils n’auront plus qu’un bout de plastique poilu auquel s’attacher…

    • On peut aussi voir ça comme une peluche améliorée…

      • Imagine toi seul dans ta maison de campagne sans rien avoir à faire d’autre que de regarder la télé, tous les jours de l’année… Tu crois vraiment que cette vulgaire peluche amélioré sera utile?

      • Si tu es tout seul dans une maison de campagne, rien ne t’empêche d’avoir un vrai animal.
        Mais comme l’indique l’article, ce n’est pas le public visé. La cible est ici ceux qui sont soumis à un règlement interdisant tout animal de compagnie. Et ces gens-là sont rarement seuls.

        Faudrait aussi arrêter de prendre les personnes âgées pour des imbéciles. Même avec des capacités cérébrales en baisse, ils sont en général loin d’être naïfs et savent très bien faire la différence entre un animal réel et une peluche-robot.

        C’est une alternative, et personne ne l’impose.

      • S’ils ont interdiction d’avoir un animal, c’est qu’ils sont déjà tombés bien bas, et de toute évidence tu ne comprends pas mon commentaire.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |