Tendances :iOS 12iPhone XApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Windows, OS X et Linux Pour une entreprise japonaise, le bitcoin devient (en partie) un moyen de payer ses salariés

Pour une entreprise japonaise, le bitcoin devient (en partie) un moyen de payer ses salariés

GMO Internet, une entreprise japonaise qui propose divers services sur Internet (dont une plate-forme d’échanges de bitcoins), a pris une décision qui peut être considérée comme risquée : payer partiellement ses employés en bitcoin.

À partir de février 2018, GMO Internet donnera à ses 4 000 employés au Japon la possibilité de percevoir jusqu’à 100 000 yens de leur paie mensuelle (près de 756 euros) en bitcoin, a indiqué une porte-parole auprès de l’AFP. Les salariés volontaires devraient ainsi recevoir des fractions de bitcoin chaque mois. « Nous espérons améliorer notre propre connaissance de la monnaie virtuelle en l’utilisant vraiment », a ajouté la porte-parole.

En outre, le groupe va se lancer dès le mois prochain dans le minage de bitcoin pour contribuer à la création de la cryptomonnaie. En échange, les mineurs — ceux qui passent par cette pratique — seront rémunérés en bitcoin.

Alors que le bitcoin a vécu de beaux moments pendant plusieurs semaines, voilà que la cryptomonnaie connaît une mauvaise période. Elle affichait son plus haut niveau dimanche dernier en avoisinant le cap des 17 000 euros. À l’heure où cet article est publié, un bitcoin équivaut à 12 270 euros. La chute est assez importante, mais il n’est pas impossible que le bitcoin décolle à nouveau prochainement. Une fois les fêtes passées ? Qui sait…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |