Tendances :iOS 12iPhone XApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet La présidente du CCNum démissionne suite à l’affaire Rokhaya Diallo

La présidente du CCNum démissionne suite à l’affaire Rokhaya Diallo

Huit jours seulement après sa prise de fonction à la tête du Conseil national du numérique (CCNum), Marie Ekeland démissionne de son poste de présidente en réaction à la vive polémique qui avait suivi la nomination de Rokhaya Diallo, une féministe du courant dit « racialiste » (largement inspiré des thèses des féministes américaines). La personnalité assez « clivante » de la militante féministe avait poussé le secrétaire d’Etat au numérique (et ancien président du CCNum) Mounir Mahjoubi à réagir rapidement; ce dernier avait alors demandé à la nouvelle présidente de biffer l’option « Diallo ».

Marie Eckeland, désormais ex-présidente du CCNum

Cette « remise au pas » n’a visiblement pas été du goût de Marie Ekeland puisque cette dernière s’est fendue d’un long texte dévoilant les motivations de sa démission : »Le projet que j’ai porté d’ouverture, d’indépendance de pensée et de diversité, a été mis à l’épreuve dès le démarrage. Je ne vois pas aujourd’hui, comment continuer à le porter en maintenant son essence et de bonnes chances de réussite » écrit ainsi l’ex-présidente du CNNum, qui conclut de façon abrupte : « Les réactions qui ont suivi cette nomination me font mesurer à quel point mon pari était osé et innovant. À quel point, dans notre pays, nous ne voulons pas entendre des voix dissonantes. À quel point nous ne savons plus débattre sereinement de nos divergences de vue. »   Il est à noter que dans la foulée de cette annonce, l’ensemble des 30 membres du CCNum a rendu sa démission.

Malgré ce désaveu très clair, le secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi continue de justifier sa décision d’écarter la féministe Rokhaya Diallo de la liste des membres du CCNum, et argue que cette seule nomination n’aurait plus permis au CCNum de travailler dans la sérénité; le secrétaire d’Etat estime en outre que le CCNum n’avait pas pour vocation d’être une force d’opposition; à bon entendeur…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |