Pikachu et Hello Kitty, ambassadeurs culturels d’Osaka

Le Japon et ses petites bestioles n’ont décidément pas fini de faire parler d’eux. Dans un tweet aussi surprenant que bizarre, le ministre des affaires étrangères nippon, Tarō Kōno, a accordé à Pikachu ainsi qu’à Hello Kitty le titre d’ambassadeurs culturels d’Osaka, et par extension du Japon. Mais plus qu’une énième bizarrerie japonaise ordinaire, il s’agit vraisemblablement là d’une manoeuvre tactique effectuée par le pays pour tenter de marquer des points auprès du comité d’organisation de l’Exposition Universelle pour celle de 2025.

Cet événement est l’occasion de rassembler divers spécialistes de disciplines variées afin de discuter des « défis universels de notre temps », et si l’on sait d’ores et déjà que l’Exposition Universelle de 2020 se tiendra à Dubai, le Bureau International des Expositions n’a pas encore pris de décision en ce qui concerne la suivante de 2025. Et même si la France, la Russie et l’Azerbaïdjan sont des concurrents solides au Japon, aucun de ces pays n’a réussi à placer de Pokémon au rang d’ambassadeur. Cela dit, ce n’est peut-être pas une mauvaise décision : nommer un M. Mime pour représenter l’Hexagone aurait quelque chose de terrifiant qui ne mettrait pas forcément en valeur les meilleurs aspects de notre culture.

 

I have appointed Pikachu and Hello Kitty as Ambassador to promote the City of Osaka for the 2025 Expo host city. pic.twitter.com/mCkiCl5T5j

— KONO Taro (@konotaromp) 29 novembre 2017