Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires [Test] Casque intra K’asq Sport et clef de stockage K’ablekey : les nouveautés PKparis au crible

[Test] Casque intra K’asq Sport et clef de stockage K’ablekey : les nouveautés PKparis au crible

PKparis a renouvelé ses gammes de produits connectés en cette année 2017; au programme, le K’asq Sport, une version améliorée et sportive du casque wireless de la marque ainsi qu’une clef de stockage pour mobile particulièrement originale et surtout très pratique, la K’ablekey. Alors, que vaut cette nouvelle fournée sensée corriger les défauts des moutures précédentes (pour le K’asq)  ?

Les intras K’asq Sport résistent aussi aux éclaboussures, à la poussière et à la pluie

Casque intra K’asq Sport

A première vue, les K’asq Sport ne se distinguent pas immédiatement de leur prédécesseur; certes, les modèles d’intras gris foncés que nous avons pu tester semblent plus élégants que les K’asq « simples », mieux finis surtout, avec un design général subtilement plus sobre. Les intras sont accompagnés d’un chargeur étui (de même type que pour le précédent modèle mais en couleur métal non-brossé cette fois) et d’une petit housse qui permettra d’y ranger les embouts supplémentaires à ailette de taille S, M, et L (petit, moyen large); ces embouts en silicone s’adapteront à priori à tous les conduits auditifs, mais certaines marques proposent désormais un peu de plus de tailles au choix (le pavillon de l’oreille connait de grandes variations d’un individu à l’autre).

 

Du côté de l’ergonomie, rien ne change; les boutons à cliquer, directement placés sur les pourtours des intras, permettent de modifier le volume ou de passer aux morceaux suivant. Quant à l’appairage en Bluetooth 4.0, il s’effectue sans difficultés via les réglages du smartphone (ici un iPhone 6).

Côté confort, rien à redire non plus, ces intras tiennent bien en place, et ce même lorsqu’on bouge la tête en tout sens. L’emplacement du bouton lecture n’est pas idéal, mais dans l’ensemble, cet intra « sportif » saura se faire oublier (il faut dire que chaque écouteur ne pèse que 9 grammes environ. Mais qu’en est-il de l’écoute musicale, le plus important malgré tout ? Bonne nouvelle, ça s’améliore !

 

Certes, quand on pousse le volume à fond, le K’asq Sport a toujours tendance à livrer une bonne bouillie de son, mais de toute façon, ce type de casque n’est pas fait pour devenir sourd à force de se coller du son trop fort directement dans l’oreille. Si l’on se contente donc d’un volume sonore à mi-puissance (et il vaudrait mieux se contenter de ça pour sa santé auditive, le casque étant mesuré à 95 db) alors le K’asq Sport délivre un son franchement correct pour un intra wireless. Les basses sont parfois un peu trop présentes par rapport au reste et les phases sonores qui montent dans l’aigu ont du mal à rendre toute leur fidélité acoustique, mais ce n’est pas si mal, et surtout cela progresse vraiment dans le bon sens. Malgré tout, sur des morceaux un peu trop riches en instruments (orchestre symphonique par exemple, nappes multiples sur quelques morceaux électro-planants), ce casque ne semble pas vraiment à son aise.

Enfin, l’autonomie mesurée est bonne, et presque pil poil au niveau des 5 heures annoncées; le K’asq Sport est au final taillé pour une écoute musicale tout au long de la journée; amplement suffisant pour 90% des situations d’écoute au quotidien.

Note KultureGeek : 7/10

Les intras K’asq Sport sont disponibles sur Amazon au tarif de 99 euros. 

.

Clef de stockage K’ablekey

La clef de stockage 16 Go K’ablekey se présente sous la forme d’un petit élément cylindrique que l’on peut séparer en deux (les parties sont magnétisées); l’un des parties pourra s’enticher dans le port Ligthning de l’iPhone tandis que l’autre partie peut s’enticher dans un port USB de façon à récupérer les données à partir du Mac ou à recharger la petite batterie externe intégrée au K’ablekey; ce dernier pourra à son tour dépanner l’iPhone et lui permettre gagner quelques dizaines de minutes supplémentaires (pas plus) ; pratique. Un embout orange détachable protège chacun des deux embouts (attention à ne pas les perdre).

Pour la sauvegarde des données sur la clef, il faudra en passer d’abord par le Mac (comme une clef USB classique en somme) puis connecter le K’ablekey à l’iPhone, via son l’app adéquate. Simple et pratique on vous dit…A noter enfin que cette clef-USB 3.0 peut aussi servir … de porte-clef ! Joli, très pratique, voire vite indispensable selon l’usage que l’on fait de son iPhone ou de son iPad; recommandé.

Note KultureGeek : 8/10

La clef USB K’ablekey est disponible sur Amazon au tarif de 52 euros



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |