Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Alliance SFR-Bouygues : le déploiement de la 4G est un enjeu de taille

Alliance SFR-Bouygues : le déploiement de la 4G est un enjeu de taille

Ce lundi, SFR a annoncé un début de négociations avec Bouygues Telecom dans le but de mutualiser les antennes de l’un et de l’autre pour proposer une meilleure couverture à la clientèle de chacun. Olivier Henrard, le secrétaire général de l’opérateur au logo rouge, s’est entretenu avec ZDNet à ce sujet et a répondu à quelques questions. Le ton est déjà donné, SFR et Bouygues n’en sont qu’au stade des discussions, rien n’est encore signé à ce jour. « On ne pourra pas revoir nos objectifs cette année mais plutôt en 2014. Il faut bien comprendre que la mise en place de cet accord sera longue, il n’entrera en vigueur qu’à l’été 2014 et mettra 4 ans à se mettre en place » explique-t-il. Le secrétaire général en profite pour faire une mise au point sur cette alliance, « Par ailleurs, je rappelle qu’il ne concerne pas les zones très denses, or ce sont ces zones qui sont actuellement déployées. »

Olivier Henrard SFR
En effet, les deux concernés tentent de s’associer dans l’idée de couvrir au maximum les zones où le réseau n’est pas excellent, ou il est l’est juste pour l’un des opérateurs. A la question « Cela changera-t-il quelque chose pour la 2G et la 3G où vos deux réseaux sont sensiblement équivalents au global ? », Olivier Henrard répond « Oui car les taux de couverture des opérateurs dans les zones non denses peuvent être très différents. Or cet accord vise bien l’amélioration de la qualité de service dans ces zones. Là où un opérateur sera leader, il opèrera les deux réseaux. »

Le sujet de la 4G est bien sûr évoqué. Cette alliance pourrait bien être un facteur pour accélérer le développement de la 4G pour lequel Bouygues Telecom a un avantage. En effet, le troisième opérateur français a reçu l’accord de l’Arcep, le régulateur des télécoms, pour utiliser ses fréquences 2G et les passer en 4G ne nécessitant pas d’installations supplémentaires contrairement aux autres. SFR admet que l’alliance a ce but, « en effet, il s’agira à terme d’organiser une répartition géographique des déploiements. »

Pour l’instant, dans les discussions actuelles, Bouygues n’autorise pas SFR à utiliser ses fréquences 2G (pour la 4G), « Chacun continue à opérer ses propres fréquences » explique Olivier Henrard. A noter que les accords peuvent encore changer d’ici les prochains mois.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |