Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Logiciels L’antivirus McAfee n’autorise plus les gouvernements étrangers à examiner son code source

L’antivirus McAfee n’autorise plus les gouvernements étrangers à examiner son code source

McAfee, un important éditeur américain spécialisé dans les antivirus, a fait savoir qu’il n’autorise plus les gouvernements étrangers à examiner son code source. L’annonce a été faite par un porte-parole de McAfee auprès de Reuters.

La décision a été prise en avril dernier, moment où McAfee a été de nouveau une entreprise indépendante. Depuis 2011, l’éditeur était une filiale d’Intel, mais c’est maintenant de l’histoire ancienne. Intel a donc laissé les gouvernements étrangers examiner le code source de l’antivirus pendant six ans.

Quel intérêt ? Plusieurs pays veulent s’assurer que certains acteurs n’intègrent pas des backdoors dans leurs logiciels pour faire de l’espionnage sans prévenir personne. La Russie fait partie des pays qui n’ont pas confiance aux entreprises européennes et américaines et a fait plusieurs demandes pour examiner le code source. Dans cet exemple, la Russie peut s’assurer que l’antivirus de McAfee ne vient pas espionner les utilisateurs russes. Mais c’est aussi une bonne méthode pour trouver des failles de sécurité et ne pas avertir l’éditeur de l’antivirus pour les exploiter plus tard.

Plusieurs experts en sécurité ont souligné que l’accès au code source est un risque, justement parce que des pays peuvent trouver des failles. Mais selon les cas, l’accès est nécessaire. L’antivirus russe Kaspersky a récemment annoncé que son code source pourra être examiné par des experts. Il le fait pour rassurer les États-Unis et d’autres pays qui l’accusent de collaborer avec la Russie pour faire de l’espionnage.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |