Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes La justice ne peut plus géolocaliser les clients de Free Mobile

La justice ne peut plus géolocaliser les clients de Free Mobile

Toute personne qui utilise un téléphone, que ce soit un portable « classique » ou un smartphone, peut être tracée. La justice peut ainsi suivre et/ou retrouver une personne qui est suspecte. Problème : la justice n’est plus en mesure de géolocaliser les clients de Free Mobile, et ce depuis le 1er janvier dernier.

Le problème n’est pas Free, il vient directement de la Plateforme nationale des interceptions judiciaires (PNIJ) gérée par la société Thales. Les opérateurs ont toujours transmis les données concernant leurs clients à des sociétés privées pour qu’elles soient ensuite traitées, mais la situation va changer avec la PNIJ où tout sera regroupé. La PNIJ prend du retard cependant, les opérateurs utilisent donc toujours l’ancienne méthode.

Quel est le souci ? Jusqu’au 31 janvier 2017, c’est Orange qui fournissait les données des clients de Free Mobile parce que ces derniers étaient en itinérance sur son réseau la plupart du temps. Mais l’accord entre Orange et Free a été réduit, Free avait donc décidé de fournir lui-même les données à la PNIJ dès le 1er janvier 2017. Mais la PNIJ a pris du retard et n’est pas prête. L’opérateur ne donne donc aucune donnée à ce jour.

« Oui, c’est vrai, on ne peut plus géolocaliser les clients de Free », reconnaît un haut fonctionnaire du ministère de la Justice auprès du journal Le Monde. Une solution temporaire « va être mise en place dans les prochaines semaines pour que Free puisse se brancher avec ces prestataires », a expliqué le ministère.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |