Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Jeux vidéo Beta ouverte de Star Wars Battlefront 2 : Nos impressions

Beta ouverte de Star Wars Battlefront 2 : Nos impressions

Alors que la fin de l’année et les grosses sorties ne devraient plus trop tarder, EA propose la traditionnelle beta ouverte jusqu’à lundi pour son Battlefront 2, supposé calmer les fans en colère, déçus par le reboot creux et cher qu’était Battlefront. En serviteurs dévoués que nous sommes, pour vous, nous y avons joué, et sommes prêts à donner quelques impressions.

La beta propose trois modes de jeu supposés illustrer ce que donnera le multijoueurs du jeu à la sortie. Le premier, Galactic Assault, présente une bataille à 40 joueurs au sol qui devront combattre afin de progresser (ou stopper) en accomplissant divers objectifs permettant d’avancer dans la map. En l’occurrence, c’est la bataille de Theed entre clones et droides que l’on joue dans la beta. Et si il n’y a aucune grosse surprise étant donné que c’est ce qui a servi à présenter le jeu lors des divers événements (notamment à l’E3), on a pu se faire une meilleure idée du gameplay. Et une chose semble claire : le jeu s’oriente définitivement vers une expérience en équipe. Le système de classes permet de s’adapter à la situation en temps réel, ce qui encourage réellement des compositions d’escouades tactiques. De plus, avec la disparition des bonus sur la map et l’arrivée d’un système de points qui permet de jouer des héros, véhicules ou troupes spéciales, plus personne n’attend sans rien faire aux points de spawn des dits bonus, puisqu’il faut mériter ses points. On les gagne en tuant et en jouant l’objectif, mais aussi en offrant divers buffs à ses alliés, ou juste en jouant près d’eux, accomplissant divers exploits ensemble. Le tout rend les batailles bien plus dynamiques, beaucoup moins brouillons que dans le premier opus, et le mode de jeu devrait permettre, si chaque map a effectivement ses objectifs propres, des parties variées, tactiques, et orientées sur la progression en équipe.

Le deuxième mode disponible est le Starfighter Assault sur Fondor. On y joue une bataille spatiale entre les rebelles et l’Empire, qui tente coûte que coûte de protéger son Star Destroyer. Ici aussi, on est invité à penser composition d’équipe, puisqu’il faudra progresser en accomplissant des objectifs – en l’occurrence détruire différentes parties du Star Destroyer pour enfin accéder à son générateur de bouclier. Le pilotage et le tir ont été retravaillés et semblent clairement plus fluides, et les environnements permettent des course-poursuites tendues et nerveuses au possible, parfois au coeur même des plus gros vaisseaux impériaux. L’ambiance a également été améliorée, puisqu’on trouve des gros vaisseaux et corvettes pilotés par l’IA, dont il faudra se méfier et qu’on pourra détruire pour éliminer une menace supplémentaire.

Enfin, le Strike mode nous entraîne sur le château de Maz Kanata pour une escarmouche à plus petite échelle. On nous promet pour ce mode de jeu des parties à objectifs divers, et il s’agissait là d’un mode capture the flag : le Premier Ordre doit saisir un artéfact Jedi et l’extraire. C’est nerveux, et ici encore chaque classe aura son utilité précise, comme couvrir le porteur avec des puissants snipers, assurer une ligne de front avec les heavy et troopers basiques, ou encore s’envoler pour aller récupérer un objectif perdu avec les jet packs.

Si vous n’aviez pas compris en lisant jusque là, on vous le donne en mille : l’enthousiasme et l’optimisme sont de rigueur. Le titre devra cependant faire ses preuves au niveau du contenu proposé, et malgré des lootboxes qui ne font aucun sens. Le gameplay a en tout cas été retravaillé, et propose une expérience nettement supérieure au premier Battlefront. On vous l’accorde, ce n’était pas bien dur.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

2 commentaires pour cet article :

  1. capitainsteake

    Un peu d’honnêteté !!!
    Ce jeu a été transformé en un énième Call of duty. Tout le fun du précédent opus a été broyé pour plaire à l’américain blanc moyen fan d’armes à feu : plus aucun laser… A la place, des mods ridicules, des sons débiles quand on tue un ennemi. Tous les bruitages du jeu, qui était directement inspiré du film, ont été DETRUITS !
    Plus de jetpack et de tridimensionnalité. A la place de simples rues, des intérieurs de palais avec des caisses de munitions totalement baroques, simplement pour que quelques joueurs puissent sniper encore et encore.
    L’aspect arcade du jeu a disparu.
    Le numéro 1 que vous n’avez pas aimé était simple et c’était sa vertu. Quand les joueurs ont les mêmes pouvoirs de base, seules les compétences de jeu permettent de les distinguer. Il n’y a de compétitivité qu’au prix d’une certaine égalité fondamentale. Les cadeaux, les améliorations, les mods sont RIDICULES.
    Un conseil : rejouer au 1, il est tellement dynamique, on peut parcourir ses cartes irrégulières un nombre incalculables de fois. Le 2 est ennuyeux et spécialement designé pour les joueurs ennuyeux qui ne jouissent que de petites victoires mesquines.

    • Troufignou

      La beta du 2 est plus diverse et complète que la 1.0 du premier. Pour tout le reste, on réserve le jugement final pour la sortie du jeu puisqu’il est impossible de juger du contenu qu’on a pas encore vu. Ce qu’on a vu, c’est :
      1. Disparition des power-ups random sur la map, et donc plus de mecs qui vont camper les points de spawn de ces bonus toute la partie et juste frustrer les joueurs qui jouent l’objectif.
      2. Apparition des points pour acheter ces power ups : niveau équilibrage c’est discutable, mais maintenant le joueur mérite les bonus qu’il gagne et le ressenti n’en est que meilleur.
      3. Les modes de jeux devraient être bien plus variés que « protège tes AT-AT sur toutes les planètes du monde »
      4. Un système d’escouades et de classes qui permet de changer de rôle à la volée au cours des parties : c’est plus dynamique et ça invite à composer une équipe en fonction de la situation
      5. Une économie repensée avec du DLC gratuit à gogo. Ce dernier point, on en rediscutera à la sortie, quand le contenu des lootbox sera définitif, sache en tout cas que personne ne les loupera là dessus, personne n’aime les lootbox, c’est un procédé qui doit mourir.
      6. J’ai acheté le 1 sans vouloir payer les 50 euros supplémentaires de season pass (parce que plus de 100 euros pour un jeu clairement pas complet, c’est indécent). Ceux qui l’ont fait avaient des pouvoirs, cartes et armes bien meilleurs que les miens. L’égalité fondamentale n’a jamais existé.
      7. L’esthétique Star Wars est toujours là. Le travail sur la couleur et la lumière est magistral, côté optimisation il tourne comme une horloge même sur des machines qui sont plus toutes jeunes, et le sound design fonctionne parfaitement (les bruitages des TIE font toujours autant frissonner).

      C’est une question de goût et pour avoir joué à énormément de FPS, mon opinion est honnête contrairement à ce que tu penses supposer (crois moi, j’aimerais énormément avoir EA qui me soutient financièrement, malheureusement on n’a pas encore ce luxe, c’est le prix de la liberté) : le jeu est simple, fait pour des casuals, et fun sans avoir à trop s’investir. Le premier était simpliste, répétitif et bordélique, très peu de parties ressemblaient à autre chose que du death match glorifié, et beaucoup (moi compris) sont sortis lassés dès les premières heures malgré une ambiance qui déboitait sec. Si le jeu final propose effectivement autant de modes que ce qu’EA a promis, ça n’aura juste plus rien à voir. S’il s’avère aussi répétitif et vide à la sortie que le premier, il sera traité en tant que tel. J’espère en tout cas qu’on se recroisera pour le test ;)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |