Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Internet fixe : 7,5 millions de Français n’ont pas accès à une bonne connexion, déplore l’UFC-Que Choisir

Internet fixe : 7,5 millions de Français n’ont pas accès à une bonne connexion, déplore l’UFC-Que Choisir

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a tiré la sonnette d’alarme aujourd’hui concernant l’accès à Internet dans les foyers. Le déploiement de la fibre creuse les inégalités, au point de priver 7,5 millions de Français d’avoir une connexion de qualité.

L’UFC-Que Choisir parle d’une « fracture numérique » et souligne que « cette exclusion numérique frappe majoritairement les plus petites communes de France ». Dans les communes de moins de 1 000 habitants par exemple, moins des deux tiers de la population ont en moyenne accès à Internet dans de bonnes conditions, alors que c’est le cas pour au moins 86,8% des consommateurs dans les autres zones. Pour renforcer son exemple, l’association de consommateurs note que moins de 1 % des habitants en Creuse ou en Dordogne ont accès au meilleur du très haut débit, contre plus de 90% des habitants à Paris ou dans les Hauts-de-Seine.

Le gouvernement a déjà annoncé son intention de couvrir 100% de la population dès 2022 en très haut débit avec notamment de la fibre. Pour l’UFC-Que Choisir, c’est illusoire de croire que tout sera prêt à cette date. Au début de 2017, 49,7% de la population était couverte en très haut débit. Par ailleurs, l’association affirme que le déploiement de la fibre comme le veut le gouvernement ne pourra avoir lieu avant 2035 compte tenu du déploiement actuel. 13 ans de retard à prévoir ?

Autre crainte : la hausse des prix. L’UFC-Que Choisir note que le retard dans le déploiement des réseaux en fibre risque d’augmenter le prix de l’ensemble des abonnements du marché. L’association s’attend à ce que le prix de départ pour les offres Internet fixes passe à 40 euros (un tiers de plus qu’aujourd’hui). Elle invite l’Arcep (régulateur des télécoms) et le gouvernement à se pencher sur ce dossier.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

3 commentaires pour cet article :

  1. Vouloir à tout prix que le plus petit village de la Creuse, de la Dordogne ou du Rhône puisse profiter des mêmes avantages et offres que l’ile de france ou les grandes Métropoles est non seulement utopique, mais surtout démagogique !!! Peut-on faire passer un TGV à proximité immédiate du refuge du Goûter ? Non, et personne ne s’en offusque, et c’est normal !!!
    Faire payer à 80 % des français le coût du raccordement de quelques personnes qui sont isolées géographiquement (volontairement ou non) est un non-sens ! Que ce soit pour le train, l’internet, l’autoroute ou d’autres sujets ! La continuité territoriale doit avoir ses limites !!!

  2. 7,5millions et le reste d’où sort ces chiffres ou c juste sur les villes évoquer car si on compte la France entière question haut débit il y a énormément de travail

  3. Je ne me plaindrais même pas si seulement j’avais déjà une connexion internet chez moi.
    Obligé de prendre un forfait mobile super cher et faire du partage de connexion

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |