Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Piratage : des hackers ont infiltré la SEC, le gendarme boursier américain

Piratage : des hackers ont infiltré la SEC, le gendarme boursier américain

Le piratage d’une importante institution a été réalisé. Il concerne la Securities and Exchange Commission (SEC), à savoir le gendarme boursier américain. Le piratage a eu lieu en 2016 suite à une faille de sécurité dans le système EDGAR, mais la SEC a seulement fait la révélation aujourd’hui auprès du public et des entreprises.

Dans un communiqué, elle note que les hackers ont peut-être réussi à réaliser des opérations boursières illicites sans que personne ne s’en rende compte, au point de réaliser des profits. Le piratage a eu lieu l’année dernière, mais la SEC a seulement conclu le mois dernier qu’une activité non autorisée avait été faite sur son système. La faille utilisée a depuis été corrigée et la SEC travaille avec les autorités compétentes pour tenter de retrouver une trace des hackers. En attendant d’en savoir plus, le gendarme boursier n’a pas précisé quelles ont été les entreprises concernées par l’intrusion. Il s’est contenté de dire que les hackers ont pu mettre la main sur des informations normalement non destinées au public.

Pour information, EDGAR est un système qui permet aux entreprises cotées sur la bourse américaine de publier des informations, des documents et d’autres informations sur leurs opérations. C’est aussi un moyen d’informer les investisseurs sachant que l’accès au système EDGAR est public, il se fait depuis cette adresse.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

2 commentaires pour cet article :

  1. newsoftpclab

    Je suis certain qu’une opération telle que celle-ci est impossible en France!

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |