Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Magic Leap : des « métamatériaux » pour les lunettes AR ?

Magic Leap : des « métamatériaux » pour les lunettes AR ?

Il est toujours difficile de s’avoir où en est réellement la startup Magic Leap, qui promet une révolution dans les technologies AR mais n’a encore rien démontré de probant publiquement depuis sa création. Si l’on veut obtenir quelques informations fiables sur l’innovation technologique de Magic Leap, il faut donc en passer par la « bande », et notamment par les articles scientifiques publiés par la jeune pousse. Ainsi, un papier de recherche  écrit en collaboration avec le Laboratoire de Berkeley (Berkeley Lab) nous apprend que Magic Leap travaille sur de nouveaux matériaux capable de récupérer de la lumière selon de nombreux angles possibles (sur le principe d’un super-prisme en somme) et de rediriger cette lumière avec le moins de « pertes » possibles.

Ces recherches pourraient bien sûr déboucher sur des avancées dans le domaines des casques AR, mais aussi faire progresser la technologie des hologrammes ou bien encore, pourquoi pas, déboucher sur la première cape d’invisibilité ! L’article scientifique ne dit pas de façon explicite que Magic Leap va se servir (ou s’est déjà servi) de ces recherches précises pour améliorer son casque AR, mais l’on sait que l’entreprise travaille sur des circuits/puces très sophistiqués capables de rediriger précisément des faisceaux lumineux vers les yeux de l’utilisateur, de façon à générer des images AR extrêmement crédibles.

Pour fonctionner correctement, ces puces nécessiteraient l’emploi de méta-matériaux (à l’échelle nanoscopique), capables de simuler le fonctionnement…des ailes de papillon, lorsque ces dernières changent de couleur alors même qu’elles ne disposent d’aucun pigment (c’est la réfraction des rayons lumineux sur les ailes qui « irrise » les motifs de l’aile et leur donne leur couleur). Une technologie quasi identique est utilisée pour la création des lunettes « anti-reflets ».  L’article du Berkeley Lab nous informe que de telles puces »optiques » nanoscopiques auraient déjà été réalisées, des puces composées d’une très mince couche de Silicone. Ce matériau serait capable de capter la lumière selon un très grand nombre d’angles possibles avant de la réfracter dans une direction bien définie. Rien ne dit que Magic Leap utilise déjà ce type de Méta-matériau pour ses lunettes de réalité augmentée, mais au moins est-on sûr que la startup chérie de la Silicon Valley n’est pas une « Licorne » de plus…

Sourceengadget


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |