Doucement mais sûrement, Linux voit sa part de marché augmenter

Linux était un système d’exploitation utilisé par peu de personnes pendant plusieurs années, mais il semblerait que l’alternative à Windows et macOS commence à avoir du succès. C’est encore léger par rapport aux systèmes de Microsoft et Apple, mais la part a bien augmenté au fil des années.

Selon les données de NetMarketShare, Linux avait une part de marché de 1,74% en septembre 2015. Elle est passée à 2,23% un an plus tard et 3,37% aujourd’hui. La part continue de bien grimper, notamment au cours des derniers mois. Elle est retombée à 1,99% en mai et est passée à 3,37% aujourd’hui.

Pourquoi une hausse de l’utilisation ? Diverses raisons existent. On peut en citer une : le respect de la vie privée. Windows 10, sorti en 2015, a été souvent pointé du doigt pour récupérer beaucoup de données sur l’utilisateur. La CNIL a même réagi à cette affaire en mettant en demeure Microsoft, ce qui l’a poussé à revoir ses réglages sur la vie privée dans Windows. De son côté, Linux est un logiciel libre qui respecte la vie privée de ses utilisateurs. De plus, il est largement suffisant pour un usage classique (Internet et un peu de bureautique).

En comparaison, la part de marché de Windows est restée stable au cours des deux dernières années, elle est autour de 90%. Celle pour macOS semble avoir pris un petit coup en passant de 7,72% à 5,94% aujourd’hui.