Taxation d’Apple, Google,… : le ministre Bruno Le Maire assure avoir le soutien de plusieurs pays européens

La France a réellement envie de taxer les groupes comme Apple, Google, Facebook ou encore Amazon comme il se doit. Ce projet est actuellement mené par Bruno Le Maire, à savoir le ministre de l’Économie.

Dans un entretien avec l’AFP, il assure que son projet est soutenu par les pays voisins à la France (sans les citer pour autant). « Nous avons déjà le soutien de plusieurs États européens qui partagent notre analyse », a indiqué Bruno Le Maire. « Nous sommes totalement déterminés à faire aboutir ce projet », a-t-il ajouté. Selon lui, le système actuel qui permet aux entreprises de tout faire passer par l’Irlande parce que les impôts sont les plus faibles doit cesser. « Nous ne pouvons pas accepter que des géants du numérique fassent autant de profits en France ou en Europe et ne paient pas une juste contribution au Trésor public français ou européen », estime le ministre.

Emmanuel Macron, lui-même, avait indiqué pendant sa campagne présidentielle une envie de revoir le système actuel. Le président de la République poursuit cette idée aujourd’hui avec Bruno Le Maire. Ce dernier indique « On ne peut pas continuer dans la situation actuelle. Elle est injuste et elle est inacceptable pour des millions de nos compatriotes et des millions d’Européens ».

L’idée du ministre est de prendre comme base de référence le chiffre d’affaires des groupes du numérique dans les pays où ils sont implantés pour fixer leur niveau de taxation.