Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Logiciels Des robots commercialisés peuvent être piratés afin de devenir « agressifs »

Des robots commercialisés peuvent être piratés afin de devenir « agressifs »

Nos amis les robots ne sont pas à la fête cette semaine; après la lettre ouverte de 116 CEO/dirigeants de sociétés high-tech avertissant des dangers des robots « à capacité létale », c’est au tour des chercheurs d’IOActive de jeter un gros pavé dans la mare; ces derniers sont en effet parvenus à pirater (facilement selon leurs dires) les firmware de plusieurs robots de compagnie déjà commercialisés (Pepper, Nao, Alpha 2) ainsi que des bras-robots industriels d’Universal Robotics.

Une fois le firmware investi, les hackers-chercheurs ont réussi à transformer n’importe quel androïde en ersatz de T1000 (sans le liquid Metal, heureusement…). Une vidéo montre un Alpha 2 attaquant violemment une tomate tout en poussant des ricanements diaboliques; drôle, mais aussi très inquiétant si l’on songe que ce type de  piratage pourrait un jour être effectué à distance…Les chercheurs rappellent que le hack des robots industriels d’Universal Robotics est potentiellement le plus dangereux puisque les bras robotisés disposent de la puissance requise pour fracturer un membre humain (ou pire…). Ironie du sort, le CEO d’Universal Robotics est l’un des signataires de la lettre ouverte demandant l’arrêt des recherches sur les « robots tueurs ».

La démocratisation des robots personnels, de compagnie, domotiques ou strictement utilitaires, passera obligatoirement par une sécurisation accrue des firmware de ces machines, qui devront absolument être mieux protégés des intrusions extérieures; pour l’instant, on en est loin…

Sourcetheverge


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |