Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet USA : l’armée arrête d’utiliser les drones DJI

USA : l’armée arrête d’utiliser les drones DJI

D’après un mémo obtenu par sUAS News, les drones DJI ne seront plus utilisés par les forces armées des Etats-Unis. Décrits comme ayant des « cyber vulnérabilités » grandissantes, les produits de la firme ne sont plus considérés comme suffisamment sûrs pour être employés plus longtemps. Et la liste de ces produits est longue.

Ordinateurs de vol, caméras, radios, batteries, GPS, stations de contrôle, et tout appareil fonctionnant avec un logiciel DJI, le document avance qu’une liste de près de 300 produits va passer à la trappe. Les applications et logiciels vont être désinstallés, les batteries et stockages retirés des appareils, et les équipements seront mis de côté en sécurité.

Des soucis concernant les drones DJI avaient déjà fait surface en mai dernier, lorsque les options par défaut de l’app DJI GO 4 envoyaient automatiquement les données des vols comme les feeds audio et vidéo et la télémétrie à des serveurs basés aux Etats-Unis, en Chine et à Hong Kong. S’il est peu probable que les militaires aient envoyé involontairement des données à des serveurs externes, d’autres failles importantes ont émergé depuis.

Par exemple, dernièrement, des hackers ont prouvé qu’il était un peu trop facile de pirater des drones pour réussir à contourner les zones de vols où les drones n’étaient pas supposés aller, ainsi que les altitudes auxquelles ils n’auraient pas du avoir accès. Définitivement de quoi justifier pareille décision.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |