Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science FlatScope : une puce pour retrouver la vue et l’audition (mais pas seulement…)

FlatScope : une puce pour retrouver la vue et l’audition (mais pas seulement…)

Des scientifiques de  l’Université Rice (Texas) travaillent sur un puce proprement révolutionnaire et dont l’objectif est rien moins que de pouvoir redonner la vue et l’audition à ceux qui en sont privés. Financé à hauteur de 4 millions de dollars par le DARPA (centre de recherche de l’armée américaine), le projet FlatScope consiste à implanter dans le cerveau (et plus précisément dans la zone du Cortex) une puce destinée à stimuler des millions de neurones. Une fois la puce installée confortablement dans le cerveau, celle-ci servira alors de QG qui, en fonction des données auditives et visuelles reçues, enverra ses « directives » vers des dizaines d’électrodes (casque EEG) qui eux même stimuleront des zones précises du cerveau. Ces stimulations cérébrales profondes (SCP) devraient permettre à l’individu de recouvrer tout ou partie de la vue/audition perdue.

La puce FlatScope; bientôt un co-processeur dans notre cerveau ? 

Le prototype actuel n’agit pour l’instant que sur 16 électrodes, ce qui est encore largement insuffisant pour traiter certains handicaps, mais le projet FlatScope poursuit simultanément un autre objectif : cartographier le cerveau grâce à des protéines bioluminescentes et un microscope directement intégré à la puce/Cortex. Une fois activé, le microscope devra effectuer une cartographie 3D d’environ 10 millions de neurones (des neurones « éclairé » par les protéines pour faciliter la visibilité en quelque sorte). Ashok Veeraraghavan, l’un des membres de ce projet de cartographie, espère qu’à terme « il sera possible de voir au moins au-delà de 500 microns (dans le cerveau, NDLR) ».

Le projet FlatScope s’avance certes sous le « masque » de la guérison de certains handicaps, mais le financement du DARPA et l’ambition de cartographier une vaste zone du cerveau donne l’impression que l’objectif réel consiste à expérimenter les premières interfaces processeur/neurones, qui à terme pourraient permettre d’accroître significativement les capacités intellectuelles des individus.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. C’est cool 😎 vive la technologie

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |