Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone

[Test] Dream Daddy : A Dad Dating Simulator: jouez à papa et papa

En tête des ventes de Steam de cet été se trouve un petit visual novel indépendant et unique, Dream Daddy (Lien Steam – 14,99€ – MacOS/Windows). Développé et édité par Game Grumps, ce petit OVNI même dans son propre genre propose de vivre l’histoire d’un père veuf qui, après avoir déménagé, va pouvoir développer des relations avec les nouveaux voisins, eux aussi des papas célibataires. L’idée ne manque pas de mérite, et nous allons voir si elle mérite vraiment sa place en haut des classements, ou s’il ne s’agit que d’un effet de mode.

Des papas bien écrits

Le point capital dans un visual novel, c’est l’écriture et l’histoire. Soyez-en assurés dès maintenant: Dream Daddy est, de ce point de vue là, une réussite. L’histoire commence par la création et la personnalisation de notre papavatar, et se déroule avec fluidité, pouvant même avoir ses moments touchants, en traitant des thèmes difficiles comme la perte d’un conjoint, d’un parent, les relations plus ou moins difficiles avec sa fille, et quelques autres affaires pas toujours faciles, et les personnages sont humains et hauts en couleurs au possibles, avec tous les moments gênants que cela sous-entend. De plus, les dialogues sont très bien écrits, on peut lire les émotions à travers les lignes de texte, et le jeu est bourré de jeux de mots de papas tellement mauvais que c’en deviendrait presque gênant. En somme, malgré certaines thématiques plus sombres, l’expérience reste légère et agréable à lire, et on y revient volontiers pour voir les différents chemins et fins possibles.

Une ambiance simple mais efficace

Mais l’ambiance est également très importante dans ce genre de jeux, et ici le développeur a choisi de partir sur quelque chose de plutôt simple, mais qui fonctionne sans souci. Les dessins sont bel et bien occidentaux, en opposition avec ce qui se fait traditionnellement dans le visual novel plutôt inspiré du manga japonais, avec des couleurs unies et variées, et des fonds pas toujours très détaillés, mais qui n’enlèvent rien à l’expérience. La bande son, composition originale, n’est pas exceptionnelle, mais remplit son office de musique de soutien, et nous promène sans souci d’émotion en émotion pour accompagner le récit. Et, petite cerise sur le gâteau, on peut croiser quelques références de gameplay à d’autres jeux plus célèbres, comme Pokémon, et ce dès les premières minutes de jeu.

Mais un jeu pas paparfait

Dream Daddy n’est cependant pas parfait en tant que visual novel, et certains soucis ternissent quelque peu l’expérience. Premièrement, le manque d’options de jeu, comme la vitesse de défilement du texte, pourra refroidir les aficionados du genre. De plus, si l’histoire est bien écrite, il reste quelques coquilles ici et là, et le récit peut s’arrêter de façon assez abrupte, puisqu’il prend fin au troisième rendez-vous avec un papa. D’un point de vue histoire, l’idée se comprend, on a trouvé le prince charmant, pourquoi continuer? Mais point de vue jeu, on peut voir ça comme une fin assez frustrante en soi. Espérons que tout ceci sera patché dans le futur, ce serait dommage de garder des petites erreurs de ce genre dans un jeu comme celui-ci.

Conclusion: Yaas Daddy

Visual novel brillant, Dream Daddy: A Dad Dating Simulator est une expérience agréable, légère et touchante, avec une bonne réalisation qui, malgré quelques ombres au tableau, reste un plaisir à jouer pour peu que l’on accroche au genre.

7/10

Notre avis

-Une histoire jolie et bien écrite
-Des dialogues piquants et touchants
-Une ambiance agréable et relaxante
Pour
Contre
-Des fins plutôt abruptes
-Quelques erreurs dans le texte
-Manque d'options


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |