Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Logiciels Le gouvernement américain n’autorise plus l’usage des antivirus et logiciels de sécurité de Kaspersky

Le gouvernement américain n’autorise plus l’usage des antivirus et logiciels de sécurité de Kaspersky

Ce qui était une menace au départ s’est transformé en réalité. Le gouvernement américain a annoncé l’interdiction d’acheter des logiciels de sécurité, dont les antivirus, venant de Kaspersky. Le groupe est connu dans le monde avec 400 millions de clients, mais les États-Unis n’aiment pas le fait qu’il soit russe. Le pays pense qu’il a un lien avec les autorités russes pour, éventuellement, de l’espionnage.

« Les priorités du GSA sont d’assurer l’intégrité et la sécurité des systèmes et des réseaux du gouvernement des États-Unis » a déclaré le bureau chargé des achats du gouvernement fédéral américain (GSA) dans un communiqué. Du côté de Kaspersky, on dément formellement avoir des liens avec le gouvernement russe pour de l’espionnage ou une autre pratique douteuse. « Selon toute vraisemblance, Kaspersky Lab s’est retrouvée embarqué dans une querelle géopolitique où chaque camp s’emploie à utiliser notre entreprise comme un pion dans son jeu » a-t-il indiqué.

Kaspersky martèle qu’il « n’a de lien avec aucun gouvernement et l’entreprise n’a jamais aidé, et n’aidera jamais, aucun gouvernement dans le monde à mener des activités de cyberespionnage ». Une réaction a aussi eu lieu de la part de Dmitri Peskov, à savoir le porte-parole du Kremlin en Russie. Il dit regretter ce choix et pense qu’il s’agit d’une « décision politisée ».

SourceReuters


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |