Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Symantec (connu pour Norton) chercherait à vendre sa division dédiée aux certificats pour les sites

Symantec (connu pour Norton) chercherait à vendre sa division dédiée aux certificats pour les sites

Le groupe Symantec, que le grand public connaît notamment pour son antivirus Norton, dispose de plusieurs activités, dont celle de vendre des certificats pour les sites Internet afin qu’ils puissent être en HTTPS et non en HTTP. Ces certificats assurent notamment une meilleure sécurité et empêchent les gouvernements d’espionner les utilisateurs pour savoir quelles pages ils visitent précisément.

Selon Reuters, Symantec envisage de se séparer de sa division dédiée aux certificats et aimerait bien en tirer plus d’un milliard de dollars. Symantec discuterait à ce jour avec plusieurs petites entreprises et sociétés de capital-investissement, mais rien n’est signé avec personne à ce stade.

Pourquoi vendre cette division ? Symantec chercherait notamment à mettre fin à un différend qu’il a avec Google au sujet des certificats justement. Le moteur de recherche l’a accusé en mars dernier de délivrer des certificats sans réellement vérifier la fiabilité et c’est un problème sachant que la sécurité fait partie des éléments importants du HTTPS. Symantec avait indiqué en mars dernier que les allégations de Google étaient « exagérées et trompeuses », sans pour autant entrer dans le détail.

Pour rappel, Symantec a racheté le groupe Verisign en 2010 pour 1,28 milliard de dollars. C’est grâce à ce dernier qu’il a pu se lancer réellement dans la certification de sites Internet. Selon Reuters, la division génère un chiffre d’affaires de 400 millions de dollars.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |