Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Des généticiens américains travaillent sur la « vache du futur »

Des généticiens américains travaillent sur la « vache du futur »

Si la menace du réchauffement climatique sur le bétail n’est pas imminente, ces changements climatiques pourraient bien être « la cause la plus importante d’extinctions d’espèces dans le siècle à venir » d’après WWF. Pour réagir à ces prévisions, des scientifiques de l‘Université de Floride travaillent sur la création d’une vache génétiquement modifiée pour résister aux dérèglements du climat.

En croisant deux races, les Angus et les Brahman, ils espèrent mettre au point une nouvelle vache capable de supporter de plus grandes chaleurs, sans perdre en qualité sur la viande qu’elle fournit.

Ce projet très sérieux a reçu une bourse de trois ans, avec un budget de 733 000$ pour aider les chercheurs. D’après Raluca Mateescu, professeur associé de l’IFAS (institut des sciences agro-alimentaires), plus de la moitié du bétail mondial vit actuellement dans des environnements humides et/ou chauds, ce qui en fait une préoccupation de premier plan.

Le but de l’étude est d’identifier avec le plus de précision possible les segments d’ADN responsables de la régulation thermique de ces animaux, afin de pouvoir optimiser dans leur nouvelle vache cette fonction.

De l’agriculture à la gestion du bétail, la modification génétique est en train de faire d’énormes progrès, et il se pourrait que ces vaches voient le jour d’ici peu.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

7 commentaires pour cet article :

  1. Sinon ce serait pas plus simple d’utiliser les énergies renouvelables pour freiner le dérèglement climatique

  2. Après les vaches, les humains ?

  3. Et elles auront 7 pattes, 3 cornes et 2 queues mais ça ne se verra pas trop avec les plumes

  4. Surtout que l’élevage animal est responsable de 14,5% des émissions de gaz à effet de serre, et responsable de 80% des déforestations. Manger moins de viande ou diviser le nombre de voiture par 2 serait aussi efficace l’un l’autre.

  5. AU SECOURS.
    En mangeant ces merdes ont va finir par devenir des vaches

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |