Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet L’Australie crée sa première unité militaire liée aux cyberattaques

L’Australie crée sa première unité militaire liée aux cyberattaques

Les attaques informatiques sont de plus en plus nombreuses, d’où l’intérêt pour l’Australie de renforcer la sécurité. Le pays a annoncé la création de sa première cyberdivision militaire pour mener des combats contre ses ennemis et leurs attaques informatiques. L’État islamique est notamment visé avec cette nouvelle cyberdivision.

« C’est la conséquence du caractère changeant des conflits contemporains » a expliqué Dan Tehan, ministre chargé de la cybersécurité auprès du Premier ministre, à des journalistes à Melbourne. La nouvelle unité, appelée « division de la guerre de l’information », aura notamment pour mission d’accentuer les attaques informatiques contre l’État islamique, dont le Premier ministre Malcolm Turnbull a estimé l’an dernier qu’elles contribuaient de manière significative à l’affaiblissement du groupe djihadiste en Syrie et en Irak.

Toujours selon le Premier ministre, les attaques informatiques viennent en complément des différentes actions de l’armée, dont les frappes aériennes. Il juge que c’est un point nécessaire de nos jours au vu de la place que prend Internet

Outre l’attaque, il y a la défense. La nouvelle division aura aussi pour job de protéger les forces armées australiennes des cyberattaques extérieures. De plus, le Premier ministre a fait savoir qu’une agence gouvernementale verra bientôt le jour pour se consacrer à la lutte contre la cybercriminalité.

SourceReuters


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |