Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Logiciels Accident fatal à bord d’une Tesla : l’Autopilot a averti le chauffeur

Accident fatal à bord d’une Tesla : l’Autopilot a averti le chauffeur

Le 7 mai 2016, un homme perdait la vie à bord de sa Tesla qui conduisait alors en mode Autopilot, c’est à dire de façon autonome. Le véhicule, une Tesla Model S, percuta violemment un camion qui roulait en sens inverse, ne laissant aucune chance au « conducteur »…qui n’avait en fait plus les mains sur le volant depuis déjà un certain temps; un rapport de la National Transportation Safety Board (NTSB), l’organisme gouvernemental qui a mené son enquête suite à ce crash, confirme en effet que Joshua Brown aurait refusé de remettre les mains sur le volant alors même que le système Autopilot l’enjoignait de le faire.

La Tesla Model S de Joshua, juste après l’accident fatal

En tout et pour tout, durant les 37 minutes de trajet avant l’accident fatal, Joshua Brown n’aurait posé ses mains sur le volant que durant 25 secondes, alors même que le mode Autopilot oblige malgré tout de rester maitre de son véhicule. Les alarmes de la Tesla se seraient déclenchées 7 fois pour prévenir Joshua qu’il devait reprendre le contrôle (Hands Required Not Detected), mais rien n’y a fait.

Le rapport du NTSB s’ajoute celui du National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), qui avait déjà conclu de son côté en janvier que l’accident mortel de Joshua Brown n’était pas dû à un défaut mécanique du véhicule ou de son système Autopilot mais bien à un excès de vitesse et à une absence de freinage avant l’impact. Tesla peut donc souffler dans cette triste affaire, d’autant plus que les avocats de la famille de Joshua ont décidé de ne pas attaquer en justice le fabricant automobile; un signe qui ne trompe pas…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

4 commentaires pour cet article :

  1. J’ai vu cette histoire sur Facebook et tout le monde critiquait Tesla. En aucun cas c’est la faute de la voiture. A ses risques et périls.

  2. Du fait de l’obligation d’avoir les mains sur le volant, il serait peux-être intelligent de faire en sorte que plutôt qu’une simple alerte, l’autopilot gare la voiture et arrête de rouler, sa éviterait d’ignorer 7 avertissements qui rappel légèrement la non infaillibilité de l’outil >.<
    Mais je suis d'accord que ce n'est pas la faute de Tesla, mais ils peuvent améliorer la chose pour leur éviter de devoir "subir" les bêtises humaines.

  3. A partir du moment que les risques sont moins élevés avec AutoPilot que le nombre d’accident sur la route ça sert a rien aux utilisateurs de remettre en question AutoPilot ….

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |