Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Le mariage homme-ordinateur définitivement illégal en Utah

Le mariage homme-ordinateur définitivement illégal en Utah

L’histoire insolite du jour, c’est celle de Chris Sevier, qui a voulu attaquer en justice le gouverneur Gary Herbert, le procureur général Sean Reyes, et le greffier de l’Utah, pour avoir interdit le mariage entre un homme et son ordinateur. Les avocats de l’Etat ont répondu en demandant au tribunal un non-lieu, étant donné que « se marier à un ordinateur n’est pas un droit couvert par la Constitution. »

L’argument phare et effarant de Sevier est simple : Si les hommes de même sexe peuvent se marier, pourquoi ne pourrait-ils pas le faire avec un ordinateur? Il a également amendé sa plainte en y ajoutant John Gunter, Jr. et Whitney Kohl, qui eux militent pour le droit au mariage polygame.

Si l’histoire peut paraître amusante en premier plan, l’historique de Savier dans les tribunaux de divers Etats et en tant que militant met en avant un but beaucoup moins amusant : Il veut faire annuler la décision de justice de 2015 qui autorise le mariage entre personnes de même sexe, avec l’argument massif du « si on ne peut pas se marier comme on veut, pourquoi les autres pourraient? »

Ce qui n’est au final qu’une provocation de plus, puisqu’il est connu pour d’autres affaires. Il a milité pour une taxe sur les utilisateurs de sites pornographiques, et a été condamné pour harcèlement sur John Rich, ainsi qu’une fille de 17 ans. Il n’a également plus le droit d’exercer toute forme de travail qui touche de près ou de loin à la loi dans le Tennessee.

SourceFox13


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |