Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Une libellule transformée en drone cyborg

Une libellule transformée en drone cyborg

Certains se souviendront peut-être du cafard cyborg du Cinquième Elément, et des nombreuses idées farfelues que la science-fiction a pu jeter en pâture à l’inconscient collectif qui les dévorait alors avidement. Force est de constater que ce n’était pas en vain, puisque les insectes cyborgs sont désormais une réalité.

Après les cafards contrôlés par Kinect, une équipe de scientifiques fous vient de mettre au monde la première libellule cyborg, contrôlée à distance et utilisable comme un drone.

Si c’est définitivement plus compliqué d’équiper un insecte volant qu’un rampant avec des appareils robotiques, notamment à cause des facteur du poids souvent élevé de cette machinerie, et de l’alimentation nécessaire à son bon fonctionnement.

Pour répondre à cette problématique, la libellule – baptisée DragonflEye – est équipée de petites cellules à énergie solaire capables de fournir l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de tout ça.

Mais le plus fou dans tout ça, c’est ce qu’il a fallu faire pour permettre à la libellule de tourner correctement: elle a été génétiquement modifiée, et une paire de neurones photosensibles ont été ajoutés à son tube nerveux, qui reçoit grâce aux parties robotiques les signaux nécessaires à sa bonne direction.

Si pour l’instant elle ne vole qu’en ligne droite, des progrès sur les virages sont en cours, et l’équipe responsable envisage une fois ce projet terminé de passer à d’autres insectes.

SourceDraper


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |