Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Des shorts robotiques pour améliorer la performance des marathoniens

Des shorts robotiques pour améliorer la performance des marathoniens

C’est un fait plutôt établi, toutes les courses se jouent à la milliseconde, et le marathon n’est pas un cas à part. Qu’il s’agisse de gagner, ou même d’établir un nouveau record, tout ce qui peut améliorer les performances sans recourir au dopage doit être pris en compte. C’est donc un signal fort qui vient d’être envoyé puisque des chercheurs d’Harvard viennent de mettre au point un short qui améliore concrètement les performances des athlètes.

Basé sur une précédente étude de chercheurs de Stanford, ce short est fait pour soutenir les muscles le long des hanches et de la cuisse. Plutôt que d’appliquer une force au moment où la hanche est totalement tendue, cette force est envoyée plus tard dans le mouvement, ce qui double l’efficacité du short.

Prévu comme une partie d’un plus grand exo-système, le short permet cependant à lui seul et grâce à cette méthode de réduire le coût métabolique globale de la course de 5.4%, ce qui dans le contexte n’est pas négligeable.

Le plus intéressant vient sans doute de cette remarque effectuée par les chercheurs, qui mettent en avant que « copier notre compréhension actuelle de la biologie n’est pas toujours le plus optimal« .

SourceHarvard


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

3 commentaires pour cet article :

  1. Sans vouloir jouer au Rabat joie je vois pas du tout la différence avec le dopage. À partir du moment que l’amélioration de l’athlète ne provient pas de lui même c’est du dopage. Rendre dès short un peu plus aérodynamique ou respirant et une chose. Faire des sortes d’exosquellete qui peuvent rendre l’énergie utilisée etc… Je veux dire go faire des marathons dans des robots on en parle plus. Les 42 km en 30 minutes c’est rellement ca que veulent les sportifs ?

  2. Troufignou

    De base, l’utilisation de substances qui rentrent dans la catégorie « dopage » est interdite parce que ça met en danger la santé des athlètes, et parce que dans le cadre d’une compétition, c’est de la triche si tout le monde ne participe pas dans les mêmes conditions.
    Le short permet d’améliorer le potentiel maximum d’un humain (car oui, malheureusement, nous avons un maximum) sans le mettre en danger, ce qui écarte le premier point. Quant aux compétitions, ça reste à voir, je pense pas que ce sera autorisé tout de suite parce que tout le monde n’aura pas forcément le même budget robotiques, la problématique reste à étudier.
    Après pour ce que veulent les sportifs, c’est ce que j’évoquais avec l’histoire du potentiel, à un moment, se battre et se dépenser chaque jour pour simplement stagner à cause des limites biologiques, je vois bien comment on pourrait envisager ce genre de pratiques pour avoir une nouvelle marge sur laquelle travailler, le short va pas courir tout seul, l’athlète continuera de s’améliorer.

    • Merci pour cette réponse tres constructive. Le « dopage » si il est bien géré n’est pas si néfaste qu’on peut le croire. Le probleme du dopage vient du fait qu’avec les risques lors des contrôles les athlètes (sans parler dû champions Armstrong et de ses contacts avec les plus hautes instances) se dopent par période et en énorme quantité. C’est de ses quantités et le manque de contrôle que le dopage devient mauvais pour la santé. Avec un suivit médicale et une purification des matières dopantes les sportifs pourraient voirent leur capacité améliorer sans le réel problème de santé. Du couo pour moi le short me paraît être du même niveau dans le cas où l’effort ne vient pas de l’athlète. Ensuite ne faut-il pas oublier que l’être humain continue de s’améliorer et d’évoluer au fil des siècles. Il est inimaginable (meme avec le meme entraînement) de voir un marotonhien des années 50 faire le même temps que nos sportifs d’aujourd’hui. Peut être faut-il devenir plus patient et aller chercher de nouvelles méthodes d’entraînement. Bien sûr cela ne me concerne que moi. N’étant pas spécialiste je ne peux qu’amener ma propre reflexion.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |