Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science La plupart des individus préfèrent des robots « amicaux » … sauf en France et au Japon

La plupart des individus préfèrent des robots « amicaux » … sauf en France et au Japon

Comment imaginons-nous notre futur ? Si l’on en croit une étude de LivePerson – une société spécialisé dans les services automatisés à la personne – menée auprès de 5000 personnes, les individus n’ont pas tout à fait la même vision de l’avenir selon le pays d’où ils proviennent. Ainsi, à la question de savoir de quel type de « personnalité » les robots de demain devraient disposer, une immense majorité d’individus (62%) estiment que ces derniers devront avoir un comportement amical contre 21% qui pensent qu’il vaudra mieux en rester à une communication très formalisée.

Dans le monde, 62% des individus préfèrent interagir avec un robot au comportement amical

Mais quand on regarde les pourcentages par pays, quelques surprises apparaissent; ainsi, la France et surtout le Japon semblent privilégier avant tout les robots formels; en France, le score est en fait à parité : 37% des français préféreraient converser avec un robot amical et 37% privilégieraient les rapports strictement « formels » avec le robot. Les chiffres sont beaucoup plus tranchés au Japon où 51% des personnes interrogées souhaitent en rester à des communications formelles, contre 20% seulement qui veulent un robot amical. A noter tout de même que 17% des japonais imaginent plutôt un robot « rigolo », ce qui est le pourcentage le plus élevé dans cette catégorie. Partout ailleurs (Angleterre, Australie, Etats-Unis, Allemagne), c’est un plébiscite pour les robots amicaux, avec un pic de 78% aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis veulent faire ami-ami avec les robots, mais en France et au Japon, on apprécie la communication formelle 

Au Japon, les robots humanoïdes sourient souvent, non pas pour être « amicaux » mais pour rester dans les cadres d’une communication « polie » parfaitement formalisée 

Si l’ « hésitation » française est bien à l’image de notre pays rationaliste, les résultats obtenus au Japon semblent beaucoup plus étonnants…à priori. En effet, il y a de grandes chances que les notions même de communication amicale ou formelle ne reflètent pas les mêmes réalités en Europe ou en Asie; les robots humanoïdes japonais, toujours hyper-souriants et ouverts à la discussion, restent pourtant strictement « formels » avec leurs attitudes parfaitement calibrées; au Japon, le sourire est en effet un composant essentiel d’une communication formalisée, et pas seulement le « bonus » d’une relation « amicale »; en d’autres termes, leurs robots nous semblent très amicaux, alors qu’ils sont avant tout…polis.

En France, on est pas encore prêt aux relations amicales avec R3D4 le robot; quant aux relations encore au delà, inutile même d’en parler. Ci-dessus, l’Androïde femelle héroïne du film Ex-Machina, qui fait tourner la tête à son créateur humain. 

En revanche, nul doute que la notion de formalisme ne signifie pas la même chose aux Etats-Unis voire même en France, où l’on imagine alors un robot à la voix « robotique » et aux attitudes distantes, et dont le seul soucis est de faire ce pour quoi il a été fait; un robot un peu tristounet en somme, mais qui plait tout de même encore beaucoup à 37% des français qui préfèrent en rester à la notion d’outil automate plutôt qu’à celle d’humanoïde sexy à l’IA sur-développée.

Sourcerecode


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Désolé, les commentaires sont fermés. Si vous avez une question à poser, le forum est grand ouvert

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |