Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Tests et Reviews Critique : Sparrow VS Salazar, le retour de Pirates des Caraïbes !

Critique : Sparrow VS Salazar, le retour de Pirates des Caraïbes !

Moussaillon, le capitaine Jack Sparrow est de retour ! 14 ans après le premier épisode d’une trilogie qui aura marqué les salles de cinéma et 6 ans après un quatrième volet ayant fait grincer quelques dents, Johnny Depp retrouve son tricorne en compagnie d’une toute nouvelle équipe.

Et comme pour « La Fontaine de Jouvence », « La Vengeance de Salazar » mise sur une nouvelle équipe avec notamment le duo Norvégien de réalisateur Joachim Rønning et Espen Sandberg, les Roenberg, déjà à l’œuvre sur Bandidas mais aussi un nouveau duo d’acteur autour de Johnny Depp avec Kaya Scodelario, l’actrice Britanique de la série Skin et des films Le Labyrinthe, ainsi que Brenton Thwaites qu’on a pu voir dans Maléfique ou déjà au côté de Geoffrey Rush (Barbossa) dans Gods of Egypt. Enfin, après avoir vu sa femme Penéloppe Cruz dans l’opus précédent, c’est Javier Bardem (Skyfall, No Country for Old Men) qui vient camper, encore une fois, le rôle du méchant de l’histoire, le Capitaine Salazar.

Un doux mélange de nouveaux personnages qui fonctionne très bien ! Brenton Thwaites nous offre un Henry Turner très convainquant et vite attachant rappelant le personnage d’Orlando Bloom, un pirate en herbe avec une mission, même si celle-ci passe un peu au second plan. Quant à Kaya Scodelario, même si on se demande un temps à quoi va servir son personnage de Carina Smyth, elle se retrouve vite au centre de l’histoire et devient vite intéressante. Mais la palme revient certainement à Javier Bardem, l’imposant traqueur de pirate à la fois captivant et effrayant grâce à des effets spéciaux bluffant.

Des effets spéciaux, il en aura fallu pour l’équipage fantomatique du Capitaine Salazar. Entre les mouettes et requins morts vivants, tout est magnifiquement flippant. Ajouter à ça un navire presque plus vivant que son équipage et vous y trouverez peut-être l’ennemi le plus impressionnant de Jack Sparrow. Le tout bercer par une bande sonore toujours aussi prenante permettant une immersion totale, même si, pour cet opus, elle n’est pas réalisée par Hans Zimmer mais par Geoff Zanelli.

Mais la force de ce film est forcément le Capitaine Jack Sparrow, toujours le même, aussi drôle dans ses mimiques et ses situations imprévisibles. Il en reste peut-être un des seuls à ne pas avoir évolué à côté d’un Capitaine Barbossa qui change complètement de costume entre chaque opus. Avec tous ces personnages, le film rythme très bien les phases comiques des scènes de batailles navales spectaculaires.

Il aura fallu attendre 10 ans pour retrouver un véritable Pirates des Caraïbes prenant, drôle et efficace. Une attente qui en vaut la chandelle puisqu’à peine sorti, on en demande encore et on veut en apprendre plus sur ces nouveaux personnages qu’offrent « La Vengeance de Salazar » !



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |