Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone

[Test] Optoma HD142X : un vidéo-pro FULL HD bien équilibré, très solide en 3D … et peu cher

A lire la fiche technique de l’Optoma HD142X, ce dernier se positionne clairement sur le segment (encombré) du moyen de gamme. Ces projecteurs permettent de bénéficier d’une très grande image à un tarif souvent largement en deçà des téléviseurs avec dalles 4K , ce qui ne signifie pas pour autant que les performances ne suivent pas derrière: certains vidéos projecteurs DLP FULL HD intègrent aujourd’hui des composants qui étaient auparavant disponibles disponibles sur du matériel considéré comme « premium ». Ainsi, le HD142 X dispose des performances de la puce Dark Chip 3 qui équipait les vidéo-pro haut de gammes de la marque coréenne il y a seulement quelques années. Lampe longue durée, faible bruit, grande luminosité, sur le papier le HD142X aligne de sacrés superlatifs pour un matériel proposé à ce niveau de prix. C’est le moment de vérifier que toutes ces promesses (techniques) sont tenues.

Simple à installer, mais pas de lens-shift

Au sortir de sa boite, le HD142X apparait comme un vidéo-projecteur relativement compact (29,8 x 23 x 9,7 cm) qui ne brille pas particulièrement par son design; ce constat n’est pas forcément d’une importance cardinale pour un vidéo pro, mais ces derniers ayant tendance à être de plus en plus visibles dans le salon (surtout les modèles à courte focale), un peu d’épure et de galbe ne ferait pas de mal. L’installation de la machine ne pose pas de soucis particulier, mais l’on regrette une nouvelle fois l’absence de lens-shift qui rend franchement malaisé le bon positionnement de l’écran projeté et oblige à placer le vidéo pro bien en face de la zone à afficher (mur peint ou toile); heureusement, une gestion du trapèze horizontal et vertical permet de corriger les petites déformations, et les deux molettes zoom et focus s’avèrent à la fois simple d’utilisation et très efficace pour obtenir une image bien nette. A noter tout de même que le HD142X est un peu chiche en ports (voir photo ci-dessous). Pour ceux qui voudront y brancher plus que le lecteur BR et la Box, il y aura forcément bagarre et il faudra alors s’équiper d’un HUB HDMI. Le ratio base écran/distance de recul est d’environ 2 mètres de base pour 3 mètres de recul, ce qui ne classe pas le HD142X dans les courtes focales mais le rend tout de même adapté aux petits salons.

Une image 2D au rendu « cinéma »…mais qui manque un peu de contraste

Passons à la qualité des images; sans surprise, l’optique DLP et FULL HD (1080p) de l’Optoma donne une tonalité très « cinéma » aux films projetés, un grain assez doux (mais qui manque ici un peu de piqué et de contraste) et surtout ici une colorimétrie de très bon niveau même si l’on note une certaine dérive vers les rouges; bien sûr, il est possible de régler le gamma pour obtenir une colorimétrie encore plus « parfaite » (à la sonde mais on peut aussi le faire « à l’oeil »). L’affichage DLP soutenu par la puce Dark Chip 3 offre les résultats attendus, soit un très bon débouchage de la scène dans les noirs (les détails des scènes sombres sont bien visibles dans Tron Legacy ou Star Wars Rogue), sans pour autant que les noirs soient réellement « noirs » puisque ces derniers ont tendance à virer au gris très très foncé (comme sur la plupart des DLP), ce qui plombe d’ailleurs le contraste global (ne pas tenir compte ici des valeurs affichées par le fabricant). Les blancs « lumineux » ne sont pas trop brûlés et gardent eux aussi un bon niveau détails. A noter aussi que les mouvements très rapides à l’image n’empêchent pas quelques effets de saccades (à peine visibles à l’oeil néanmoins); enfin, la roue chromatique 6 segments de l’Optoma n’élimine pas toujours les fameux (mais rares) effets arc-en-ciel ou de moiré propres au DLP; certains y sont plus sensibles que d’autres (heureusement ce n’est pas mon cas). La projection 2D s’avère donc globalement très agréable, avec un rendu FULL HD précis, détaillé et à la colorimétrie très juste, mais qui manque un peu de piqué et de contraste (même pour un projecteur dans cette gamme de prix).

Petite parenthèse pour les amateurs de jeux vidéos : l’optima HD142X est un bon projecteur pour le jeu, avec un input-lag qui ne dépasse pas les 32ms (ce qui n’est pas canon mais largement suffisant pour ne pas avoir l’impression qu’il existe un retard entre le mouvement du joystick et action à l’écran). Testé avec ma Xbox One (et le dernier Fifa 2017), ce vidéo-pro s’est avéré très concluant sur ce point.

Un excellent vidéo-pro pour les films 3D

Concernant le visionnage 3D, ce denier ne souffre pas des quelques reproches que l’on peut adresser à la 2D; c’est bien simple, l’affichage 3D est impeccable et la grande luminosité (3000 LUMEN) du HD142X permet de limiter au maximum l’effet de filtre grisé souvent visible en projection 3D. Surtout, les aberrations optiques de type crosstalk (image fantôme à coté de l’image source) sont ici totalement absents, ce qui rend le visionnage 3D très confortable. Le rendu 3D est un poil plus convaincant avec le kit 3D RF Optoma ZF2300 (connexion Radio) qu’en passant par la synchronisation optique (et passive), via l’image affichée à l’écran. On note toutefois rapidement que la 3D de ce projecteur rend mieux les effets de profondeur (impressionnants) que de jaillissement. Cela reste toutefois plus convaincant que nombre de projections 3D dans les salles de cinéma…Que ce soit en 2D ou en 3D, l’Optoma s’est avéré particulièrement silencieux, nettement plus en tout cas que nombre des modèles précédents du fabricant. L’effort est donc notable (Optoma annonce 26db pour ce modèle). Quant à la durée de la lampe, nous n’avons bien sûr pas pu la tester, mais elle est annoncée à 5000 heures en mode normal et 8000 heures en mode éco, plutôt dans le haut du panier donc.

La télécommande fournie permet d’accéder très simplement à toutes les fonctions et dispose de touches rétroéclairées, ce qui est idéal en vidéo-projection

On passera un voile pudique sur la « qualité » sonore des HP intégrés au projecteur (puissance 10 W), qui ne semblent bon qu’à retranscrire correctement les voix mais écrasent le reste de la scène sonore. De toute façon un vidéo-pro nécessite un équipement audio derrière (5.1 ou 7.1); le HD142X ne sera donc pas jugé sur ce point.

Conclusion

Efficace en 2D malgré un contraste un peu faible et tout bonnement excellent en 3D, l’Optoma HD142X est un vidéo-projecteur qui « fait le boulot » pour un tarif très correct, et surtout qui ne nécessite pas un diplôme d’ingénieur en électronique pour en tirer tout le suc. C’est aussi une très bonne machine pour le jeu vidéo, et son bruit de fonctionnement ne vous perturbera pas durant vos séances nocturnes (ou diurnes, la luminosité maximale permettant les visionnages en pleine journée, dans la pénombre). Si vous cherchez votre premier vidéo-projecteur, une valeur sûre qui ne vous décevra pas sans toutefois casser votre plan épargne, alors le HD142X est sans doute fait pour vous…

L’Optoma HD142X est disponible à la vente sur le site Amazon au prix de 550 euros (fourni sans lunettes 3D).

7/10

Affichage

6/10

Design

7/10

Performances

8/10

Autonomie

7/10

Notre avis

- excellente image en 3D
- simple à installer
- bruit contenu
- grande luminosité 
- rendu "cinéma"
- colorimétrie presque parfaite
- très bon rapport qualité/prix
Pour
Contre
- manque un peu de piqué...
- et de contraste
- pas de lens-shift
- zoom limité (x1,1)
- HP médiocres


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |