Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires PAL-V : la voiture volante que l’on peut déjà acheter

PAL-V : la voiture volante que l’on peut déjà acheter

Nous vivons une époque (parfois) formidable; alors que le secteur de l’aéronautique se tourne depuis peu vers la voiture volante (Airbus, Boeing), voilà que la société néerlandaise PAL-V va lancer sur le marché dès cette année la toute première voiture volante que tout un chacun pourra ramener dans son garage…à condition d’avoir un portefeuille très bien garni.

Les voitures volantes PAL-V Liberty Pioneer ou Liberty Sport sont en fait des gyrocoptères à trois roues dont les pales peuvent se replier; Certifiés par l’EASA (Europe) et la FAA (USA), ces engins peuvent voler jusqu’à l’altitude de 3500 mètres pendant plus de 4 heures ou parcourir 1315 km sur route avec un « plein ». La vitesse maximale n’est pas ébouriffante puisqu’il faudra se contenter de 100 km/h en mode voiture et de seulement 180 km/h en mode avion. Et bien sûr, le conducteur d’un de ces bolides futuristes devra disposer à la fois d’un permis voiture et de son brevet de pilote. Selon le fabricant, il ne faut que 5 à 10 minutes pour passer du mode voiture au mode avion, ce qui n’est pas encore aussi rapide que dans les films de S.F (mais on s’en rapproche, et surtout ici, c’est REEL).

La vraie contrainte de ces bijoux, outre une tarification démentielle, est la nécessité de disposer d’une piste d’au moins 330 mètres pour le décollage et de 30 mètres pour l’atterrissage. Quant au prix, il s’envole (sans jeu de mot) à 1/2 million d’euros pour le modèle Pioneer et 299 000 euros pour le modèle « sport ».  Il est déjà possible de pré-commander ces merveilles contre un dépôt de garantie (2 500, 10 000 ou 25 000 €); les premières livraisons auront lieu en 2018.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

10 commentaires pour cet article :

  1. Faudra un permis voiture + permis avion ?

  2. Passer en « mode avion » aura tout son sens ici

  3. C’est un ulm auto-gear et ça doit faire 15 ou 20 ans qu’ont peut en acheter un. De plus il faut une piste de décollage car les pales qu’on appel voilures tournantes serves d’ailes, on ne peut pas faire de surplace sinon on meure car il faut être constamment en mouvement c’est principalement la vitesse de l’appareil qui fait tourner les pales. La nouveauté visiblement c’est q’ont peut rouler sur la route avec. Le terme approprié serait plus ulm roulant plutôt que voiture volant.

  4. Je précise que ulm=un engin qui peut décoller à moins de 70kmh et qui fait moins de 500kg. Si il fait plus de 500kg il faut un brevet de pilote avion mais ça m’étonnerait les auto gear sont des ulm d’habitude.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |