Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Twitter : la double authentification déjà contournée

Twitter : la double authentification déjà contournée

Twitter a lancé la semaine dernière le système de double authentification qui a pour but de sécuriser davantage les comptes de ses utilisateurs. Il est alors demandé de rentrer son numéro de téléphone portable pour recevoir un code à quatre chiffres, indispensable pour se connecter en plus de l’adresse mail et du mot de passe. La double authentification limite donc les piratages de comptes mais ne les empêche toujours pas. F-Secure, société spécialisée dans la sécurité informatique, a décelé quelques failles présentes dans le système de Twitter. Le réseau social passe par le SMS pour envoyer le code de vérification. Il utilise également ce protocole pour permettre à certains utilisateurs d’envoyer des tweets depuis leurs mobiles — utile quand on ne dispose pas d’accès à Internet. Or, un pirate peut très bien utiliser la technique du « SMS Spoofing » qui consiste à usurper l’identité d’une personne en faisant croire à un contact qu’il s’agit d’elle. Son numéro s’affiche alors, ce qui laisse à croire qu’on discute avec le bon individu, or ce n’est pas le cas.

Il suffit que le pirate envoie le mot « STOP » par SMS ce qui va supprimer le numéro mobile lié au compte Twitter. Le numéro sera effacé et la double authentification sera désactivée à son tour — si elle avait été activée au préalable. Un autre cas tout aussi dérangeant concerne les comptes piratés qui eux n’ont pas la double authentification. Un pirate peut facilement l’activer lui-même et y mettre son numéro de téléphone. Dans ce cas, le compte peut être considéré comme perdu par le propriétaire original du fait qu’un code de vérification lui sera demandé s’il veut modifier son mot de passe. Le code en question sera envoyé sur le téléphone du pirate, donc tout est perdu.


D’un autre côté, la société Toopher a relevé qu’une méthode phishing pouvait avoir plus ou moins les mêmes effets. Il suffit pour une personne malveillante de reproduire à l’identique le site de Twitter et de demander les informations confidentielles, code de vérification inclus. Si un utilisateur n’y prête pas attention, il va croire que la demande provient du site Twitter.com et va remplir les champs demandés. Dans ce cas, le pirate gagne l’accès et le propriétaire peut dire adieu à son compte. Prudence donc.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |