Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Un hacker fait « tomber » une partie du Dark Web pour pirater des sites pédopornographiques

Un hacker fait « tomber » une partie du Dark Web pour pirater des sites pédopornographiques

Le Dark Web vient de subir sa plus grosse attaque informatique; le 3 février dernier, la quasi totalité des sites hébergés par Freedom Hosting 2 (principal hébergeur du Dark Web) affichaient le message suivant : »Bonjour Freedom Hosting, vous avez été piraté. Nous sommes déçus… Vous dites sur votre page d’accueil ‘nous avons une politique de tolérance zéro contre la pornographie infantile’, mais nous avons trouvé plus de 50 % de pédopornographie sur vos serveurs« .

De fait, un hacker d’Anonymous aurait réussi à pénétrer dans les serveurs de Freedom Hosting, au départ sans aucune volonté de compromettre le réseau dans son ensemble; mais devant la gravité et la masse de documents à caractère prédopornographiques (30 Go de données compromettantes), le pirate a décidé d’agir et a rendu public une partie du contenu des forums de ces serveurs illégaux. Le reste des données aurait été transmis à un chercheur en sécurité informatique (certaines informations restent chiffrées) avant de passer entre les mains de la Police fédérale.

Reste que la justice aura peut-être du mal à passer dans ce dossier: lors de précédentes affaires, les juges ont considéré que lorsque des informations sensibles sont obtenues via des logiciels espions ou par la voie du piratage, les éléments de preuve qu’elles contiennent ne sont plus recevables devant un tribunal.

Sourcekonbini


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |